Le transport ferré s’ouvre aux autres mobilités, dont le vélo, pour rendre le train plus facilement accessible. Les gares se transforment en pôles d’échanges multimodaux.