Avec des effectifs en forte augmentation depuis le début des années 2000, les polices municipales ont le vent en poupe. Parallèlement, leurs prérogatives tendent à s’accroître bien que les doctrines d’intervention varient d’une ville à l’autre.