Un rapport d’information déposé à l’Assemblée nationale présente vingt propositions pour « tirer les conséquences des échecs de la loi NOTRe ».