Avec ce texte, le gouvernement entend mieux accueillir ceux qui obtiennent le statut de réfugié, tout en facilitant les reconduites aux frontières de ceux qui sont déboutés ou se trouvent en situation irrégulière. Il s’agit aussi d’aligner nos pratiques avec le reste de l’UE.