L'ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques en France pourrait servir à moderniser et développer de nouvelles installations.